Les chiffres du tourisme en Coeur de Béarn

L'observatoire du tourisme en Coeur de Béarn, mis en place par l'OT, est un outil au service de tous. Son but est d’accompagner les professionnels dans leurs études de marché, l'évaluation de leurs actions, et le développement de leur activité. Mensuellement ou annuellement, nous publions ici les données et analyses utiles à tous les professionnels.

 

Le parc d’hébergements touristiques s’avère réparti de manière homogène dans l’ensemble du territoire avec 2814 lits touristiques et une estimation de 108 500 nuitées marchandes.

Les meublés prédominent dans l’ensemble du territoire Cœur de Béarn, soit 81% du parc total d’hébergements marchands. Cette part est presque trois fois plus importante qu‘à l’échelle régionale (graphique ci-dessous). Cela s’explique par la dominante rurale du territoire.

L'offre d'hébergements marchands

Parmi les meublés, 45% sont labellisés, 37% sont uniquement classés et 19% n’ont fait aucun effort de démarche qualité et restent non classés (graphique ci-dessus). Le label « Gites de France » reste le plus couramment utilisé par les propriétaires car implanté localement de longue date ;  le label « Clévacances » séduit plutôt les propriétaires plus jeunes recherchant  l’indépendance de gestion.

 

Parmi les chambres d’hôtes, 40 % sont labellisées (graphique ci-dessus), le label leader est « Gîtes de France » avec 100 % de l’offre. Mais 61% reste non labellisée.

 

Pour l’hôtellerie de plein air, deux sont installés sur le territoire (Monein et d’Arthez-de-Béarn) en gestion municipale directe.

Le camping d’Arthez-de-Béarn est le plus dynamique, il dispose de 20 chalets correspondant à de l’hébergement locatif. Ces chalets sont commercialisés en été au sein de la chaîne nationale «Chalets découverte » dont la clientèle est issue du tourisme social.

 

Les hébergements collectifs sont principalement situés sur les voies d’Arles et duPuy vers Saint Jacques de Compostelle. La plupart sont donc des hébergements accueillant les pèlerins. Ils sont particulièrement bien référencés sur les guides ou sites internet spécialisés sur le chemin (Miam-Miam Dodo par exemple).

Un autre hébergement collectif, à Lagor, est, quant à lui, plus ciblé sur l’accueil des groupes d’enfants

La taxe de séjour

 

Cette taxe, payée par les touristes de plus de 12 ans et séjournant au moins une nuitée sur le territoire, est dédiée au financement d'actions touristiques (promotions, animations).
Elle vise tous les hébergements ; hôtels, propriétaires de meublés et de chambres d'hôtes, campings et hébergements de plein air